• Thomas GROLLIER

Brève cartographique #11


Diantre, aurions nous perdu une montagne ?

Depuis la fin du XIXe siècle, le Mont McKinley (nommé ainsi en l’honneur du futur 25e Président des États-Unis), est le plus haut sommet d’Amérique du Nord. Situé en Alaska, il culmine en effet à 6 194 mètres au dessus des flots du Pacifique. Mais si vous cherchez bien sur les cartes actuelles, point de McKinley en Alaska, ou alors ce sera entre parenthèses. Un tel géant peut-il disparaître?



Que nenni, vous n’êtes point fou. Il s’agit simplement de redonner justice aux Amérindiens et de supprimer le nom d’un Président étasunien par décision d’un autre Président. Dans le dialecte du peuple autochtone Koyukon Athabascan, cette montagne mythique se nommait Denali : «Celui qui est haut». En 2015, Barack Obama choisi la toponymie locale et la plus haute montagne d’Amérique du Nord retrouve le nord et son nom d’origine. Mais le combat fût long et pendant des années ce choix fut bloqué par le représentant de l’Ohio dont McKinley était originaire.

Pour la petite histoire, William McKinley, qui n’a jamais mis les pieds au pied de la montagne qui portait son nom, fut assassiné par un anarchiste en 1901 lors de son second mandat. Seuls quatre Président étasuniens furent assassinés : Lincoln, Garfield, McKinley et Kennedy.



7 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

© Carto Diem - 2020